Conseils – FAQ

Nos employés sont formés spécifiquement au métier du chauffage au bois. Ils pourront ainsi vous prodiguer les meilleurs conseils afin que puissiez acquérir votre produit en toute sérénité. En attendant votre visite dans notre magasin, voici quelques éléments de réponses aux questions qui reviennent le plus souvent.

Bien entendu, à condition qu'il soit en bon état et ne présente aucune fissure. Le conduit doit également être propre et posséder une sortie de toit réglementaire (stipuler dans la DTU 24.1 et 24.2 "travaux de fumisterie" disponible auprès du CSTB ).

La qualité du tirage dépend de plusieurs facteurs comme la longueur du conduit et sa section, mais aussi de l'arrivée d'air frais ou de la présence de VMC par exemple.

  1. S'assurer que le foyer est bien installé dans les normes (vu avec votre vendeur)
  2. Retirer les cendres du foyer si ce dernier a déjà fonctionné
  3. Ouvrir les arrivées d'air au maximum
  4. Arrêter la VMC
  5. Déposer 4 ou 5 feuilles de papier journal sur la sole
  6. Entrecroiser une dizaine de petits morceaux de bois bien secs sur ce papier
  7. Allumer le papier à 2 ou 3 endroits différents
  8. Fermer la porte du foyer et laisser brûler.
  9. Une fois le lit de braise formé, entreposer des bûchettes. Régler les arrivées d'air en fonction de la puissance souhaitée.
  10. Dès que l'on a, à nouveau un lit de braises + des flammes: · Déposer des bûches (chêne, charme, hêtre) 4, 5.
  1. Combustible trop gros :
    - Vérifier qu'il y a bien un bon lit de braises avant de placer les grosses bûches
    - Utiliser de préférence des bûches refendues
  2. Combustible trop humide :
    - Vérifier que le taux d'humidité soit inférieur à 20%
    - Vérifier que le bois soit bien stocké (18 mois) dans un endroit sec et bien ventilé
  3. Conduit froid :
    - Le réchauffer en brûlant un journal entier, chaque page devant être individuellement froissée, torsadée.
  1. Vérifier que le passage d'air de désenfumage en haut de la vitre ne soit pas bouché par du goudron, des cendres ou encore un joint mis par erreur lors du remplacement.
  2. Vérifier la qualité du bois (humidité inférieure à 20%)
  3. Si le problème persiste : démarrer le feu en porte entrebâillée pendant ¼ h, puis fermer la porte en laissant les entrées d'air de combustion grandes ouvertes pendant ¼ h de façon à former un lit de braises ardentes et que la vitre soit bien chaude.